Infos Presse Vienne – Février 2020 Expositions viennoises dans le cadre de l’année Beethoven 2020


Dans le cadre de l'exposition « Beethoven. Monde humain et étincelle divine », la Bibliothèque nationale d'Autriche présente depuis décembre 2019 dans sa Salle d’apparat des lettres originales et des partitions manuscrites de chefs-d’œuvre de Beethoven. On y expose par exemple des pages de la Neuvième Symphonie (un prêt en provenance de Berlin) et un manuscrit du seul concerto pour violon (op. 61) jamais composé par le musicien. Outre cent trente lettres de la main du grand maître, le département de musique de la Bibliothèque nationale est également en possession de la « Collection Hoboken », qui regroupe presque toutes les premières épreuves imprimées de ses compositions.

À la Mozarthaus Vienna, l’exposition intitulée « La triade du classicisme viennois : Haydn - Mozart – Beethoven » analyse les similitudes, les parallèles et les divergences entre ces trois monstres sacrés de la musique. Mozart et Haydn étaient étroitement liés d’amitié et s’adonnaient ensemble à la musique dans l'appartement de Mozart (qui se trouve aujourd'hui à la Mozarthaus). Beethoven aurait aimé être l’élève de Mozart, mais c’est finalement Haydn qui fut son professeur.

C’est à travers un hommage pour le moins inattendu que le Kunsthistorisches Museum Vienne célèbre en 2020, en coopération avec le service des archives de la Sociéte des Amis de la Musique de Vienne, le deux-cent cinquantième anniversaire du grand maître de la musique classique. L’exposition « Beethoven émeut » se propose d’établir un parallèle entre la vie et l’œuvre de Beethoven et des toiles de Caspar David Friedrich, des carnets de croquis de William Turner, des dessins de Francisco de Goya et Jorinde Voigt, des sculptures d’Auguste Rodin, Rebecca Horn et John Baldessari, une sculpture performative de Tino Sehgal, une vidéo de Guido van der Werve et bien d’autres œuvres d’art. Cette exposition, qui établit ainsi un lien entre Beethoven et notre époque, se conçoit avant tout comme une réflexion poétique consacrée au grand musicien et à son œuvre. Ici, les chefs-d’œuvre des beaux-arts donnent la main à la musique aussi bien qu’au silence.

Quant au Musée Leopold, il présente dans le cadre de l’année commémorative son exposition « Inspiration Beethoven. Une symphonie sur des images de Vienne 1900 ». La quatrième symphonie de Beethoven, la Pastorale, a inspiré en 1899 au peintre Art Nouveau Josef Maria Auchentaller, un collègue de Klimt, un décor peint monumental destiné au salon de musique du bijoutier Scheid. Remontée pour la première fois au Musée Leopold, cette œuvre illustre parfaitement à quel point les artistes de la Sécession viennoise vénéraient le grand musicien aux alentours de 1900.

Située dans la vieille ville, la Maison de la Musique fêtera le 15 juin 2020 son vingtième anniversaire et proposera une foule d’activités au cours de l’année Beethoven. L’espace Beethoven, par exemple, s’y verra réaménagé et complété à court terme par des documents originaux. Au nombre des objets exposés à titre permanent, on compte deux masques du compositeur, dont l’un mortuaire, des textes autographes, des projets de décors de théâtre et un tableau des soixante-huit appartements qu’occupa Beethoven à Vienne. L’installation sonore « Inside Beethoven » permet au public de découvrir, grâce à un système audio-informatique haut de gamme et un design acoustique sophistiqué, ce que l’on ressent lorsqu’on fait soi-même partie d’un ensemble musical (du 10 juin au 10 août 2020). Fruit de la coopération avec la Beethoven-Haus de Bonn, l’exposition temporaire « Bernstein’s Beethoven », qui se tiendra du 3 octobre 2020 au 10 janvier 2021 dans la cour intérieure du musée, sera dédiée aux interprétations des œuvres de Beethoven par le grand chef d’orchestre américain.

Le musée Beethoven, qui a été inauguré en 2017 dans le XIXe arrondissement, est le lieu de pèlerinage viennois par excellence pour tous les fans de Beethoven. Il présente de nombreux objets intimement liés à la vie du maître à Vienne. C’est en effet dans cette maison qu’il a composé des pièces pour piano et des sonates pour violon ainsi que l'oratorio intitulé Le Christ au Mont des Oliviers, et qu’il a travaillé à sa Symphonie héroïque. C'est également là qu'il a écrit une lettre jamais envoyée à son frère : son fameux Testament de Heiligenstadt, dans lequel le grand musicien évoque sa surdité grandissante.

Beethoven a vécu pendant huit ans dans la Maison Pasqualati de la Mölker Bastei, au cœur de la vieille ville, occupant un appartement mis à sa disposition par son mécène, Johann Baptist Freiherr von Pasqualati. C’est ici qu’il travailla son opéra Fidelio et écrivit quelques-unes de ses symphonies, tout comme d’ailleurs la fameuse œuvre pour piano intitulée la Lettre à Élise. Cet appartement est aujourd’hui un lieu de mémoire. C’est à la Sécession, qui devait consacrer en 1902 toute une exposition au génie du grand compositeur, que l’on peut admirer la fameuse Frise Beethoven de Gustav Klimt, une peinture murale de 34 mètres de long et de deux mètres de haut qui a pour thème la Neuvième Symphonie de Beethoven et son interprétation par Richard Wagner. Elle est considérée comme l’une des œuvres majeures du Jugendstil, l’Art nouveau viennois. En 2020, le public pourra savourer sur des écouteurs le quatrième mouvement de la Symphonie n°9 en ré mineur op. 125 dans une nouvelle interprétation, tout en contemplant le chef-d’œuvre de Klimt.

La Collection des Instruments de Musique historiques du Palais impérial consacre sa splendide Salle de Marbre à l’époque de Beethoven. On peut également y voir un buste et deux portraits du compositeur.

  • Beethoven. Monde humain et étincelle divine, du 19 déc. 2019 au 19 avr. 2020, Bibliothèque nationale d’Autriche, Salle d’apparat, Josefsplatz 1, 1010 Vienne, www.onb.ac.at
  • La triade du classicisme viennois : Haydn – Mozart – Beethoven. Similitudes – Parallèles – Divergences, du 19 fév. 2020 au 31 janv. 2021, Mozarthaus Vienna, Domgasse 5, 1010 Vienne, www.mozarthausvienna.at
  • Beethoven émeut, du 25 mars au 5 juil. 2020, Kunsthistorisches Museum Vienne, Maria-Theresien-Platz, 1010 Vienne, www.khm.at
  • Inspiration Beethoven. Une symphonie sur des images de Vienne 1900, du 30 mai au 21 sept. 2020, Musée Leopold, MuseumsQuartier Wien, Museumsplatz 1, 1070 Vienne, www.leopoldmuseum.org
  • Maison de la Musique. Le Musée du Son, Seilerstätte 30, 1010 Vienne, www.hdm.at
  • Musée Beethoven, Probusgasse 6, 1190 Vienne, www.wienmuseum.at
  • Maison Pasqualati, Mölker Bastei 8, 1010 Vienne, www.wienmuseum.at
  • Sécession, Friedrichstrasse 12, 1010 Vienne, www.secession.at
  • Collection des Instruments de Musique historiques, Hofburg, Neue Burg, Heldenplatz (Weltmuseum), 1010 Vienne

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Recommend article

Please complete all the mandatory fields marked with *.
The data and email addresses you provide will not be saved or used for other purposes.

From
to
Rate this article
Recommend article

Please complete all the mandatory fields marked with *.
The data and email addresses you provide will not be saved or used for other purposes.

From
to
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Service links