Infos Presse Vienne – Novembre 2018 La ville des bals par excellence…


La saison viennoise des bals commence avec les premiers jours du Carnaval. Mais ici, les plaisirs sont soumis à des règles strictes en matière d’habillement : robe du soir ou tenue traditionnelle paysanne pour les dames, et smoking ou habit pour les hommes, assorti bien évidemment d’un nœud papillon.

Savamment étudiée, la chorégraphie d’une soirée de bal viennoise commence par la très protocolaire entrée en scène des jeunes débutantes au bras de leurs cavaliers, tous exclusivement vêtus de noir et de blanc. Pour que cette cérémonie d’ouverture soit une réussite, on n’a pas lésiné sur les moyens, puisque les répétitions mises en place sur l’immuable Polonaise à l’Éventail composée par Carl Michael Ziehrer, le Directeur de la Musique royale et impériale, ont demandé des semaines de travail. Cette polonaise est toujours suivie d’une valse viennoise, jusqu’au moment où le maître de cérémonie lance son fameux « Alles Walzer ! », indiquant par là que le bal est ouvert.

La soirée sera entrecoupée d’animations et d’intermèdes musicaux, comme par exemple le quadrille de la Chauve-Souris de Johann Strauss. Ce dernier, exécuté par le public sous la direction d’un maître à danser, se termine toujours au grand plaisir de tous par un tohu-bohu général.   

Le plus mondialement connu des bals viennois est sans aucun doute le Bal de l’Opéra de Vienne, dont l’ouverture a la particularité d’être orchestrée comme une cérémonie officielle de l’époque de l’empereur François-Joseph. Ici, les représentants du gouvernement fédéral autrichien font leur entrée aux sons d’une fanfare de cuivres. Le Bal de l’Opéra a également un petit frère particulièrement élégant. C’est le Bal des Cafetiers, qui est d’ailleurs le seul à occuper la totalité des salles du palais impérial de la Hofburg. Dans la Salle dorée du Musikverein, c’est l’Orchestre Philharmonique de Vienne qui convie le public à un bal qui est, pour beaucoup, celui des artistes par excellence. Lors de l’entrée des invités d’honneur, l’orchestre entonne encore aujourd’hui la fanfare spécialement composée à cet effet par Richard Strauss. La communauté LGBT, pour sa part, se donne chaque année rendez-vous au Parkhotel Schönbrunn dans le cadre du pétillant Bal Arc-en-ciel. En été, l’Hôtel de Ville accueille en outre le Life Ball, qui constitue la plus importante et la plus lucrative des manifestations européennes de bienfaisance vouées aux victimes du sida.

Notre calendrier de bals viennois est encore loin d’être complet. Mais où que l’on ait choisi d’aller danser dans la capitale de la valse, deux éléments essentiels se doivent de figurer au programme : la dernière valse sur laquelle on quittera les lieux au petit matin et la copieuse assiette de goulache que l’on prendra encore dans un café pour finir la nuit en beauté.

Les plus grands bals de Vienne :

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Recommend article

Please complete all the mandatory fields marked with *.
The data and email addresses you provide will not be saved or used for other purposes.

From
to
Rate this article
Recommend article

Please complete all the mandatory fields marked with *.
The data and email addresses you provide will not be saved or used for other purposes.

From
to
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Service links