By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos Presse Vienne – Mai 2017 Sur les traces de Marie-Thérèse à Vienne

Monument de Marie-Thérèse

Maria-Theresien-Platz, 1010 Vienne

Toute une série de monuments s’égrène le long de la Ringstrasse, rendant hommage à la mémoire de grands personnages historiques, des chefs de guerre aux princes des poètes. Le plus imposant d’entre eux est incontestablement celui érigé en l’honneur de Marie-Thérèse sur la place qui porte son nom, entre Kunsthistorisches Museum et Naturhistorisches Museum. Sur une surface construite de 632 m² pour une hauteur de plus de 19 mètres, il montre Marie-Thérèse sur son trône. Il est orné de figures allégoriques symbolisant des vertus telles que la force, la sagesse et la justice ; s’y ajoutent plusieurs statues représentant ses généraux à cheval, ses conseillers et des personnalités valeureuses (notamment Mozart et Haydn)

Appartements de Marie-Thérèse

Palais impérial, aile Léopold, 1010 Vienne

L’aile dite Léopold relie deux parties du Palais impérial (l’Amalienburg et le Schweizertrakt), elle a vu le jour dans les années 1660, sous l’empereur Léopold Ier, puis a subi de nombreux aménagements et agrandissements. La décoration intérieure remonte au règne de Marie-Thérèse (vers 1750), qui y résida. Depuis 1947, l’aile Léopold abrite le siège du Président de la République et la chancellerie de la présidence.

Château de Schönbrunn

Schönbrunner Schlossstrasse, 1130 Vienne, www.schoenbrunn.at

Le château de Schönbrunn fut le grand projet de Marie-Thérèse. À partir de 1743, elle fit agrandir et transformer entièrement le château et son parc, ensemble dont la construction avait commencé en 1696, à la fin du siège de Vienne par les Turcs. Grâce à la visite spéciale « Maria-Theresia-Tour » du château de Schönbrun, le tricentenaire (du 15 mars au 29 nov. 2017, www.mariatheresia2017.at) est une opportunité unique pour découvrir les appartements d’été de la souveraine. Ces derniers ont été aménagés au rez-de-chaussée du château par Johann Wenzel Bergl. La visite comprend le salon dit « Berglzimmer », la Grande et la Petite Galerie, le Salon du Carrousel ainsi que la Salle de cérémonie à l’étage noble, elle a lieu les samedi et dimanche.

Musée des Carrosses impériaux Vienne

Schönbrunner Schlossstrasse, 1130 Vienne, www.kaiserliche-wagenburg.at

Situé juste à côté du château de Schönbrunn, le Musée des Carrosses impériaux abrite des joyaux du parc de véhicules ayant appartenu à la maison impériale d’Autriche et à des familles aristocratiques célèbres. Pour le tricentenaire, l’exposition « Pouvoir au féminin et joie de vivre » (du 15 mars au 29 nov. 2017, www.mariatheresia2017.at) met en scène les superbes carrosses et fait revivre les innombrables fêtes de la cour.

Hofmobiliendepot. Musée du Meuble Vienne

Andreasgasse 7, 1070 Vienne, www.hofmobiliendepot.at

Cet ancien garde-meuble de la cour, fondé en 1747 par Marie-Thérèse, avait pour mission d’administrer et d’entretenir le patrimoine mobilier des Habsbourg, et de pourvoir en meubles les différentes résidences impériales. Aujourd’hui, c’est un musée unique en son genre sur l’art de vivre impérial et qui abrite notamment, dans la salle Marie-Thérèse du 1er étage, le bureau qu’utilisait l’impératrice. Dû à Giuseppe Maggiolini, il fut offert à sa mère par l’archiduc Ferdinand-Charles (1754–1806), alors gouverneur du Milanais.

Pour le tricentenaire de la naissance de Marie-Thérèse, une grande exposition anniversaire intitulée « Famille et héritage » (du 15 mars au 29 nov. 2017, www.mariatheresia2017.at) braque les projecteurs sur le contexte familial, les destins individuels et la politique de mariages dynastiques poursuivie par Marie-Thérèse, mais aussi sur le « mythe Marie-Thérèse » qui perdura bien au-delà de sa mort.

Archives de la Maison impériale, de la Cour et de l'État

Minoritenplatz 1, 1010 Vienne, www.oesta.gv.at

Les Archives de la Maison impériale, de la Cour et de l’État ont été fondées en 1749 Marie-Thérèse (règne : 1740–1780) afin de centraliser les archives de la maison de Habsbourg. La création d’un lieu de classement méthodique des documents importants de la cour et de l’État, jusque là répartis sur plusieurs sites viennois, avait pour objectif de garantir la disponibilité immédiate des titres et droits seigneuriaux de la dynastie en cas de besoin. Mais la pièce maîtresse de ces collections d’archives est sans aucun doute le vaste recueil d’actes d'origine et de provenance très diverses.

Theresianische Akademie

Favoritenstrasse 15, 1040 Vienne, www.theresianum.ac.at

C’est en 1746 que Marie-Thérèse fit transformer la « Favorita », résidence d’été de son père Charles VI, en une école destinée à former les hauts fonctionnaires et les diplomates. Aujourd’hui encore, le « Theresianum » est considéré comme l’un des meilleurs établissements d’enseignement d’Autriche, il abrite une maternelle, une école primaire, un lycée et la cèlèbre Académie diplomatique.

Crypte des Capucins

Tegetthoffstrasse 2, 1010 Vienne, www.kaisergruft.at

Située sur la place Neuer Markt, non loin du Palais impérial, la Crypte des Capucins, également appelée Crypte impériale, est le lieu de sépulture de la famille Habsbourg depuis 1617. Marie-Thérèse y repose, aux côtés de son époux, l’empereur François Ier de Lorraine, dans un magnifique sarcophage double de style baroque tardif.

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Service links