By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 11/2015 Nouveautés culinaires à Vienne

Le MAK – Musée autrichien des Arts appliqués/d'Art contemporain, situé le long du Ring, accueille un nouveau restaurant. Celui-ci, baptisé Salon Plafond, ouvrira ses portes à la fin de l’année 2015 sur l’emplacement de l’ancien qui avait fermé en septembre dernier. Son concept, imaginé par Tim Mälzer, chef vedette originaire de Hambourg, de concert avec un couple de restaurateurs viennois, mise sur une cuisine puriste et sans chichi qui met en valeur les produits et le savoir-faire. Dessiné en 1993 par l’architecte autrichien Hermann Czech, le MAK Café d’origine avait été adapté en restaurant moderne en 2006 par le duo d’architectes viennois eichinger oder knechtl. Cette fois, c’est l’architecte Michael Embacher, Viennois lui aussi, qui réhabilitera les lieux ; tables et chaises sont dues à Oswald Haerdtl, les motifs textiles sont empruntés au designer austro-suédois Josef Frank, à qui le MAK consacre d’ailleurs une exposition à partir du 16 décembre 2015. À quelques immeubles – ou plutôt, palais – de là, sur le Schubertring, l’hôtel Grand Ferdinand, inauguré en octobre 2015, héberge en son rez-de-chaussée un élégant restaurant qui s’est spécialisé dans les grands classiques de la cuisine viennoise. L’établissement dispose en outre d’un second restaurant, réservé exclusivement à la clientèle de l’hôtel, qui trône au dernier étage de l’édifice.

Le restaurant végétarien de luxe Tian, qui a décroché une étoile au Michelin en 2015, a ouvert une dépendance dans le 7e arrondissement à l’automne dernier : le Tian Bistro am Spittelberg cuisine des plats végétariens simples, rapides et frais. Outre une grande variété de petits-déjeuners, sa carte offre des tartes flambées, un tartare où le shiitake remplace le bœuf et des limonades faites maison. Les plats du self yamm! qui ouvrira un nouveau site près du Praterstern (2e arrondissement) début 2016, sont tous végétariens, voire végétaliens. Il y aura, comme dans les deux autres restaurants du Ring et du Naschmarkt, un vaste buffet, un coin jeu pour les enfants et des plats à emporter. Une nouvelle boulangerie végétalienne s’est également installée dans le 2e arrondissement : NomNom. Dans ce minuscule café-salon de thé rose pastel, les cupcakes, cookies, macarons et autres pâtisseries sont, bien sûr, sans œufs, beurre ou lait et, pour la plupart, réalisés à partir d’ingrédients bio.

À Vienne, la gastronomie asiatique s’est enrichie de nouveaux venus, originaux et haut de gamme. Simon Xie Hong, qui possède déjà trois restaurants dans la capitale, a créé un nouveau ChinaBar an der Wien. Cet établissement qui jouxte le Naschmarkt, bâtit sa carte autour des saveurs pimentées de la cuisine du Sichuan. La grande chef coréenne Sohyi Kim a de nouveau son propre restaurant : dans le petit Kim du 9e arrondissement, elle compose des menus de 10 plats servis le soir dans un cadre très sélect

Des stands offrant des produits maraîchers en vente directe, un petit bistro et un espace de rencontre : tel est le concept du nouveau marché baptisé Marktwirtschaft et qui a ouvert en novembre 2015 dans le 7e arrondissement. Sis dans la Siebensterngasse, au cœur de l’arrondissement créatif de Vienne, il entend prendre le relais des anciennes halles couvertes où l’on pouvait acheter pain, fromages et autres provisions de bouche. Mais on y trouvera aussi des produits d'épicerie des quatre coins du monde, des livres de recettes et des ustensiles de cuisine. Une véritable alternative au supermarché, voici ce que propose la Markterei : à partir du 27 novembre 2015, un grand hall de l’ancienne poste, dans le 1er arrondissement, accueillera, tous les vendredis et samedis, une sélection pointue de producteurs alimentaires locaux. Les critères du choix : qualité, régionalité et durabilité. On pourra également se restaurer sur place. Avis aux gourmets : une nouvelle adresse les attend dès la mi-novembre dans le 3e arrondissement, le Lingenhel. L’expert culinaire Johannes Lingenhel a transformé un pâté de maisons deux fois séculaire sur la Landstrasser Hauptstrasse en boutique traiteur, comprenant sa propre fromagerie : lait de bufflonne et lait de chèvre y sont transformés en fromages sur place. Pain, huile d’olive et autres denrées de qualité y sont également en vente. Au printemps 2016, un restaurant avec terrasse viendra compléter cette offre alléchante.

  • Salon Plafond, MAK – Musée autrichien des Arts appliqués/d'Art contemporain, Stubenring 5, 1010 Vienne, www.mak.at
  • Hôtel-restaurant Grand Ferdinand, Schubertring 10-12, 1010 Vienne, www.grandferdinand.at
  • Tian Bistro am Spittelberg, Schrankgasse 4, 1070 Vienne, www.tian-bistro.com
  • yamm! Praterstern, 1020 Vienne, www.yamm.at
  • NomNom, Vegan Bakery, Lilienbrunngasse 5, 1020 Vienne, www.nomnom-v.com
  • ChinaBar an der Wien, Hamburgerstrasse 2, 1050 Vienne, www.chinabaranderwien.at
  • Kim, Währinger Strasse 9, 1090 Vienne, www.sohyikim.com
  • Marktwirtschaft, Siebensterngasse 21, 1070 Vienne
  • Markterei, Alte Post, Dominikanerbastei 11, 1010 Vienne, www.markterei.at, à partir du 27 nov. 2015 tous les ven. et sam.
  • Lingenhel, Landstrasser Hauptstrasse 74, 1030 Vienne, www.lingenhel.com

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links