By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 7/2015 Les drôles d’hôtels de Vienne

Quiconque a toujours rêvé de passer la nuit dans un authentique ancien complexe industriel peut dès maintenant retenir sa chambre chez Gegenbauer, la fameuse vinaigrerie viennoise du Xe arrondissement. En effet, dans cet édifice bâti en 1899 et dans lequel il a lui-même grandi, Erwin Gegenbauer a confié au bureau d’architectes heri&salli (Heribert Wolfmayr et Josef Saller) la tâche de transformer cinq pièces en chambres d’hôtes pas comme les autres. Les prises électriques y pendent au plafond, les conduites d’eau traversent la pièce de part en part, les briques des murs et les poutrelles d’aciers ont été mises à nu. De style très dépouillé, ces Chambres d’Hôtes viennoises se proposent de rendre visible le travail des artisans. Quant à l’art des vinaigriers et des brasseurs, les visiteurs et les visiteuses ont tout le loisir d’y goûter, tout comme d’ailleurs à celui de la fabrication de l’huile ou de la torréfaction, puisque l’entreprise se consacre encore à la production. Entre autres aussi à celle de miel en provenance d’abeilles dont les ruches se trouvent sur les toits ou de pain fait maison.

Si vous aimez être on the road, une nuit dans le Trailer devrait avoir de quoi vous séduire. Cette splendide caravane à la carrosserie en aluminium poli occupe le jardin de l’Hôtel Daniel Wien, dans le IIIe arrondissement. Ce sont des pros de l’ébénisterie de marine qui ont aménagé les 16 m2 de son intérieur. Outre une excellente isolation thermique et acoustique, elle est équipée de l’air conditionné, du chauffage, d’un écran plat, de la Wi-Fi et d’une baignoire îlot. Pour ceux et celles qui aimeraient se faire héberger par de « vrais » Viennois, Chez Cliché a mis à son programme dans le Ier et le IXe arrondissement cinq appartements appartenant à des personnes imaginaires. Raul, l’ancien jockey, propose par exemple aux fanas d’équitation son domicile orné de cuir, de bois et de selles de chevaux. Si Bella, l’hôtesse de l’air, décore son appartement d’une foule de charmants souvenirs rapportés de ses voyages, Marie Thérèse a pour sa part un faible pour la musique classique et le mobilier de style impérial. Situés non loin du centre ville, ces appartements sont agencés avec un sens charmant du détail. À la demande, on vous fournira aussi une foule de bons plans pour visiter Vienne.

Des magasins métamorphosés en chambres d’hôtel. C’est de cette idée lancée par les Urbanauts, un groupe de jeunes architectes viennois, qu’est né il y a quatre ans un nouveau concept d’hébergement. Ils transforment des commerces désaffectés en gîtes destinés aux voyageurs de passage tout en sauvegardant l’histoire de ces boutiques et de ces ateliers d‘autrefois. Il existe déjà cinq de ces Street Lofts, dont les noms (comme la Couturière, l’Artiste ou le Galeriste) témoignent de ce que ces établissements ont pu être un jour. Dispersées à travers le IVe arrondissement aux alentours de la nouvelle Gare Centrale, ces chambres d’hôtel peuvent être réservées en ligne, auquel cas l’enregistrement se fait grâce à un coffre à clé sécurisé à l’entrée de chaque Street Loft. À proximité du canal du Danube, This is not a hotel fonctionne sur le même principe. Trois suites ayant chacune son style propre y ont été aménagées dans un ancien commerce datant du début du XXe siècle. Outre des informations utiles à l’exploration de la ville, on vous y servira aussi un petit déjeuner confectionné sur la base de produits régionaux.

Quiconque souhaite concilier hébergement et fibre sociale dispose pour ce faire depuis février 2015 du Magdas Hôtel, dans le IIe arrondissement. Non loin du parc du Prater, Caritas Vienne a transformé une ancienne maison de retraite en un hôtel de catégorie Budget comportant 78 chambres et proposant différents services tels que bibliothèque, home cinéma ou location de vélos. Ce projet social est géré conjointement par des professionnels de l’hôtellerie et des réfugiés en provenance de quatorze pays. En avril 2015, le premier hôtel en coworking de l’espace germanophone ouvrait ses portes à Vienne sous le nom d’Hôtel Schani Wien. Conçu par une famille d’hôteliers viennois en coopération avec l’IAO, l’Institut Fraunhofer de génie industriel de Stuttgart, cet établissement qui propose ses 135 chambres à proximité de la Gare Centrale a été conçu en tant qu’hôtel intelligent, la gestion des réservations, du choix des chambres ou de l’enregistrement faisant appel à des technologies de pointe. Un espace de rencontre privilégiant les activités en réseau a également été mis en place dans le hall d’accueil.

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links