By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 1/2015 Du nouveau dans la gastronomie viennoise

Début 2015, l’un des plus grands cuisiniers autrichiens ouvrira son propre établissement. Christian Petz, qui a été entre autres chef de cuisine chez Meinl am Graben, qui a permis au Palais Coburg de conquérir une étoile au Guide Michelin et qui a été dernièrement responsable de la destinée gastronomique du Holy Moly, le restaurant flottant du Badeschiff, vient de reprendre l’auberge Gußhaus, dans le IVe arrondissement. Situé à proximité de la Karlsplatz, cet établissement peut accueillir jusqu‘à soixante personnes. Petz se propose de faire exclusivement appel à des produits alimentaires dont il connait parfaitement l’origine.

Le nouvel établissement de la famille de restaurateurs Figlmüller ambitionne d’offrir aux amateurs de traditions culinaires viennoises un lieu à la fois moderne et convivial. Sur la place du Lugeck, au cœur de la vieille ville, l’auberge du même nom propose de grands classiques de la gastronomie viennoise et des interprétations plus contemporaines. La viande et les légumes sont fournis par des producteurs régionaux, les vins par de jeunes viticulteurs ambitieux et la bière par des brasseries artisanales. Réalisé par l’architecte viennois Gregor Eichinger, le décor transpose agréablement dans un contexte contemporain le style traditionnel des auberges viennoises.

Sous le nom de K. u. K. Hoflieferanten (« fournisseurs de la cour royale et impériale »), deux entreprises autrichiennes de longue tradition ont uni leurs destinées au cœur de la vieille ville de Vienne. Gerstner, pâtissier de la cour impériale, et le producteur de vins mousseux Schlumberger ont inauguré en commun début décembre 2014 au Palais Tedesco, sur la Kärntner Strasse, une boutique assortie d’un café, d’une confiserie et d’un sparkling bar. On y trouve au rez-de-chaussée de succulentes douceurs et des délices pétillants, comme par exemple les fameuses truffes de Gerstner et les mousseux haut de gamme de Schlumberger, ainsi qu’une foule d’accessoires pratiques et de cadeaux personnalisés. Au premier étage, le « salon » et le « sparkling bar » offrent une vue imprenable sur l’Opéra national.

Dans une ancienne imprimerie de la vieille ville située sur la Dominikanerbastei s’est ouvert un nouvel établissement qui accueille une épicerie fine et un café, ainsi qu’une boutique d’art et de design. Marco Simonis – Bastei 10 a tout ce qu’il faut pour rendre la vie belle : d’élégants objets design issus de la manufacture viennoise de porcelaine Mano Design, des délices culinaires du monde entier, des petits plats à emporter, dont de délicieux sandwiches et des salades, des petits déjeuners et des vins fins.

C’est un programme d’aide sociale de Caritas qui a présidé à la création de Magdas Kantine, un établissement qui vient de s‘établir dans le nouveau cluster de création viennois de la Fabrique de Pain Anker. Professionnels de la gastronomie et aspirants restaurateurs (demandeurs d’emploi, réfugiés et jeunes en formation) y ont ouvert une cafétéria, assortie d’un stand qui propose des repas à emporter et d’un traiteur. Tous les plats, les boissons et les en-cas sont réalisés à partir de produits de saison en provenance de la région. Ancien site industriel bâti au début du XXe siècle dans le dixième arrondissement de Vienne, la Fabrique de Pain Anker accueille aujourd’hui des galeries principalement dédiées à la création contemporaine, des ateliers, des espaces d’expositions et des associations humanitaires.

Du 23 février au 1er mars 2015, la Semaine gastronomique viennoise est l’occasion de se faire une idée de la diversité des trésors culinaires proposés à Vienne. De nombreux restaurants haut de gamme servent pendant cette période d’excellents repas à un prix forfaitaire très raisonnable. Le menu surprise est en effet facturé 14,50 € pour un déjeuner de deux plats, et 29,50 € pour un dîner de trois plats. Les établissements de deux toques ou plus majorent ce tarif de 5 € au déjeuner et de 10 € au dîner. Il est possible de réserver à partir du 9 février 2015 sur www.restaurantwoche.wien.

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links