By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 7/2014 VIDÉO : Artisanat viennois

Download Video (MP4, 93 MB)

La maître luthière Bärbel Bellinghausen perpétue la tradition artisanale de son métier en mettant en œuvre des techniques transmises de génération en génération. Dans son atelier du cinquième arrondissement de Vienne, elle réalise en deux ou trois mois de travail et sans aucune machine des instruments de grande valeur, qu’il s’agisse de créations personnelles ou de copies de modèles anciens. « Seul le travail manuel permet de maîtriser un matériau aussi hétérogène que le bois », précise Bärbel Bellinghausen, qui concocte également selon des recettes ancestrales les vernis destinés à protéger les instruments qu’elle réalise.

Gobelets et assiettes aux tons pastel, lampes à motifs finement ajourés, photophores aux ornements délicats, chacun des objets produits par la manufacture de porcelaine « feine dinge » est entièrement réalisé à la main. Coulées d’abord dans du plâtre, ces pièces uniques sont ensuite retouchées et soumises à une première cuisson, puis polies, émaillées et recuites. D’une grande sobriété, les créations de Sandra Haischberger sont agréables au toucher du fait de leur surface délicatement structurée. Pour créer ses objets en porcelaine, la styliste s’inspire parfois du langage formel d’époques révolues.

Les produits de la Manufacture de chapeaux Mühlbauer font eux aussi appel au travail manuel, les machines n’étant utilisées qu’accessoirement. La confection de chapeaux est un processus très complexe. Pour obtenir sa forme définitive, le feutre qui en constitue le matériau brut devra d’abord être apprêté, puis étiré et formé à la vapeur, séché, repassé et brossé. Il sera ensuite, selon le type de chapeau, pourvu de galons, de boutons, de boucles ou de plumes. Klaus Mühlbauer, qui dirige depuis 2001 cette entreprise créée en 1903, représente la quatrième génération de la dynastie familiale. Portés par des personnalités telles que Brad Pitt, Meryl Streep ou Madonna, ses couvre-chefs haut de gamme réalisés à la main connaissent aujourd’hui un succès international.

Pour l’entreprise traditionnelle Scheer Schuhe, fondée en 1816 au cœur de la vieille ville de Vienne et dirigée depuis le milieu des années 1990 par Markus Scheer, la fabrication à la main d’une seule paire de chaussures demande au moins soixante heures de travail. Le processus de confection d’une paire parfaite passe par différentes étapes, qui sont tout d’abord un entretien approfondi avec le client ou la cliente, suivi d’une multitude d’opérations réalisées à la main, telles que prise de mesures, mise en forme d’un patron en bois, fabrication d’un modèle et essayage, assemblage de la tige, et jusqu‘au cirage répété de la chaussure après finition. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, l’entreprise Scheer s’est imposée comme étant l’une des plus importantes manufactures de chaussures d’Europe et s’est même vu attribuer en 1878 le titre de « Chausseur de la Cour impériale et royale ».

  • Maître luthière Bärbel Bellinghausen, Hamburgerstrasse 7/25, 1050 Vienne, www.bellinghausen.at
  • Manufacture de porcelaine feine dinge, à partir du 4 juillet 2014 : Margaretenstrasse 35, 1040 Vienne, www.feinedinge.at
  • Chapellerie Mühlbauer, Seilergasse 10, 1010 Vienne, www.muehlbauer.at
  • Scheer Schuhe, Bräunerstrasse 4, 1010 Vienne, www.scheer.at

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links