By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 11/2013 Le culte du café viennois estampillé par l’UNESCO

C’est à partir de début novembre 2013 que l’on pourra voir à Vienne les premiers cafés arborant le logo qui les distingue en tant que vecteurs de la culture viennoise du café. Le logo de l’UNESCO peut figurer aussi bien sur la porte d’entrée, sous la forme d’un autocollant, que sur le menu ou la page d’accueil internet de l’établissement. La liste n’est pas encore exhaustive, une commission d’experts recensant actuellement les cafés répondant aux critères de sélection. Au nombre des élus, on compte déjà de vieilles connaissances telles que Hawelka, le Landtmann et le café Prückl, dans la vieille ville, mais aussi de bonnes adresses connues des initiés, comme le café Goldegg, dans le quatrième arrondissement, ou le Café Sperlhof, dans le deuxième arrondissement. « Il est évident qu’on ne peut pas évaluer un café avec des étoiles, comme on évalue un hôtel, » déclare Maximilian Platzer, le président du Club des cafetiers viennois, « il faut aussi le considérer comme un microcosme qui s’inscrit dans un environnement particulier. »

Parmi les critères proposés par le Club des cafetiers viennois dans le cadre de l’évaluation des établissements candidats, on trouve entre autres le mobilier (comme par exemple les très classiques tables de bistrot, les chaises en bois courbé ou les grands lustres), les consommations et le service proposés à la clientèle (à l’exemple du verre d’eau servi avec le café, de l’offre en matière de petit déjeuner, de la tenue vestimentaire des serveurs), mais aussi d’autres détails tels qu’une table proposant des journaux, un piano-bar ou un billard. Pour qu’un établissement soit sélectionné, il n’est pas nécessaire qu’il remplisse l’intégralité des critères, souligne M. Platzer, qui précise que des critères remplis à 80% devraient suffire. En tout et pour tout, une centaine de cafés viennois auront le droit d’arborer le logo de l’UNESCO.

www.unesco.at

www.kaffeesieder.at

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links