By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 11/2012 Vienne célèbre Verdi et Wagner

L'Opéra national de Vienne présentera en 2012/2013 les opéras de Verdi Un Bal masqué (avec Roberto Alagna), Simon Boccanegra (avec Plácido Domingo), La Traviata (avec Rolando Villazón) et Rigoletto (avec Simon Keenlyside). Parmi les opéras de Wagner, on pourra voir entre autres Parsifal (avec Jonas Kaufmann), Tristan et Isolde, Siegfried et La Walkyrie (tous les trois avec Nina Stemme). Et ceci n'est qu'un aperçu de l'affiche...

En hommage à Richard Wagner, Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre donneront le 5 janvier 2013 un « Concert commémoratif de 1863 » au Theater an der Wien. C'est en effet en ces lieux qu'il y a cent cinquante ans, Wagner présentait pour la première fois devant un public des extraits de quelques-uns de ses opéras. En juillet 2013, c'est l'Attila de Verdi qui aura les honneurs de la scène. Outre des opéras et des opérettes, le Volksoper affiche également des ballets et des comédies musicales, dont beaucoup sont interprétées en allemand. Après La Traviata de Verdi en automne 2012, c'est Rigoletto qui prendra la relève sur cette scène lyrique en 2013. Le Ring de Wagner en une seule soirée, amusante parodie due à Loriot, viendra clôturer cette saison avec humour.

C'est en 1843 que le compositeur italien Giuseppe Verdi, lors de son premier voyage à l'étranger, devait se rendre à Vienne pour y diriger au « Kärntnertortheater » (un théâtre lyrique très réputé à l'époque) la première représentation de l'un de ses opéras (Nabucco) hors des frontières de l'Italie. Les musiciens de cette première, que Verdi apprécia pour leur attitude particulièrement progressiste, étaient en l'occurrence les Wiener Philharmoniker, un ensemble qui venait d'être créé. En 1875, Verdi devait diriger à Vienne Aida et son Requiem. En 1857, dans un théâtre de banlieue, Tannhäuser fut le premier opéra de Richard Wagner à être représenté dans son intégralité à Vienne. Un an plus tard, Lohengrin avait par contre les honneurs de l'opéra de la cour impériale. Lors d'un concert qui fit fureur au Musikverein en 1862, l'impératrice Élisabeth était elle aussi présente dans la salle. C'est Wagner lui-même qui y assura en 1875 les répétitions de Tannhäuser (version viennoise) et de Lohengrin, une œuvre qu'il ne dirigera par la suite qu'une seule fois, en 1876.

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links