By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 11/2012 Réouverture de la Kunstkammer de Vienne

En 2002, des contraintes architectoniques et techniques devaient entraîner la fermeture de la Kunstkammer, située dans l'enceinte du Musée de l'Histoire de l'Art de Vienne, pour de vastes travaux d'assainissement et d'agrandissement. La Kunstkammer ouvrira à nouveau ses portes au public le 1er mars 2013, profondément rénovée. Tel qu'elle se présente aujourd'hui, la collection d'objets précieux qu'elle expose s'enorgueillit de plus de 2 200 objets présentés sur quelque 2 700 m² formant 20 espaces thématiques. Parmi les moments forts de la collection, on compte des travaux d'orfèvrerie d'une qualité exceptionnelle, tels la fameuse Salière de Benvenuto Cellini, des chefs-d'œuvre de la sculpture, à l'image de la Madone de Krumau, de magnifiques statuettes de bronze, des pièces d'ivoires aussi raffinées que surprenantes, des récipients de pierre artistement travaillés, mais aussi des horloges précieuses, des automates au mécanisme complexe, d'étonnants instruments scientifiques, des jeux d'une grande valeur et bien d'autres objets.

La Kunstkammer de Vienne tire son origine des cabinets de trésors et de curiosités des Habsbourg constitués au cours de la fin du Moyen-Âge, de la renaissance et de l'époque baroque. Des pièces de collection d'une valeur exceptionnelle faisaient alors l'objet de commandes ou d'acquisitions de la part de certains membres de la famille impériale. Les cabinets d'art et de curiosités de la Renaissance et de l'époque baroque étaient des collections encyclopédiques à valeur universelle permettant d'appréhender la totalité des connaissances de leur époque. On s'y consacrait particulièrement à tout ce qui revêtait un caractère inattendu, curieux ou exceptionnel. C'est ainsi que les membres des familles princières collectionnaient des matériaux rares, auxquels on attribuait souvent des vertus magiques : pierres précieuses, œufs d'autruche, coraux ou dents de requins, que l'on tenait pour des langues de dragons. À partir de ces produits de la nature, les artistes réalisaient des objets précieux destinés aux cabinets d'art.

Kunstkammer Wien

(Cabinet d'Art et de Curiosités de Vienne)
au Kunsthistorisches Museum
à partir du 1er mars 2013, inauguration le 28 février 2013
Maria-Theresien-Platz, 1010 Vienne
www.khm.at

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links