By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna
Vienna Central Station

Infos presse Vienne 07/2012 Demain, la Gare centrale

Vienna Central Station

C'est tout un nouveau quartier qui est en train de voir le jour dans le Xe arrondissement de Vienne. Sur une surface de 109 hectares, on y construit le bâtiment ultramoderne de la nouvelle Gare centrale, ainsi que des logements, des bureaux, un campus scolaire et un parc. La superficie totale du complexe équivaut à celle du 8e arrondissement de Vienne. La fonction de cette nouvelle gare centrale est de faciliter les liaisons ferroviaires transeuropéennes directes le long des axes nord-sud et est-ouest. Une mesure qui représente pour les voyageurs des liaisons plus rapides, un confort accru du fait de correspondances plus faciles, une meilleure accessibilité et des équipements adaptés aux normes les plus récentes en matière de mobilité réduite. Du sommet d'une tour en bois de 66 mètres de haut, le « bahnorama », on peut observer la progression des travaux de la Gare centrale, dont la fin est prévue pour 2015. L'étage supérieur de cette tour d'observation est accessible grâce à deux ascenseurs panoramiques et offre une vue unique sur tout le chantier. À l'intérieur de la tour, une exposition multimédia et une simulation de survol des installations en 3D permettent en outre de se faire une idée de l'ensemble du projet.

Le chantier viennois de la future plaque tournante des réseaux internationaux de communication est situé à la limite du IIIe, du IVe et du Xe arrondissement de la ville. Tout autour de cet important centre en devenir, les choses commencent déjà sérieusement à changer. Le 21er Haus, situé exactement face à la gare, est un ancien pavillon d'une exposition universelle à l'architecture remarquable de grande valeur qui a été restauré à la fin de l'année dernière et accueille maintenant des expositions dédiées à l'art autrichien de 1945 à nos jours. Un autre site incontournable de la vie culturelle viennoise se trouve à quelques minutes à pieds de la gare centrale: le château du Belvédère, érigé au début du XVIIIe siècle en tant que résidence d'été du prince Eugène de Savoie. Ce chef-d'œuvre de l'architecture baroque, constitué de deux palais (le Belvédère supérieur et le Belvédère inférieur) entourés d'un magnifique parc, accueille aujourd'hui des œuvres issues de l'art autrichien du Moyen-Âge à nos jours, parmi lesquelles une toile mondialement connue: le fameux Baiser de Klimt.

À deux pas du Belvédère supérieur, on trouve l'Hotel Daniel Wien, qui, avec son luxe discret et sa boulangerie maison, mise depuis fin 2011 sur une clientèle de globe-trotters urbains. Un autre concept intéressant en matière d'hôtellerie est celui d'Urbanauts, qui consiste à transformer en chambres d'hôtel des magasins désaffectés. Le premier de ces street lofts se trouve dans un ancien atelier de couture du IVe arrondissement, non loin de la future Gare centrale. Les Urbanauts renonçant à l'infrastructure classique propre à l'hôtellerie traditionnelle, ce sont des restaurants, des cafés et des bars du voisinage qui assurent ces fonctions. En 2012, de nouveaux street lofts ouvriront leurs portes dans le quartier.

Aux alentours de la future gare, l'offre en matière de gastronomie ne cesse d'augmenter. Parmi les grands classiques, on trouve le Café Goldegg, modèle viennois du genre avec son décor Art nouveau, l'épicerie fine Opocensky et ses innombrables gourmandises, ou la Meixner's Gastwirtschaft, une auberge typiquement viennoise du Xe arrondissement. Il y a aussi d'intéressants nouveaux venus dans le IVe arrondissement : la minuscule Kaffeefabrik, qui torréfie et vend son propre café, le restaurant Zweitbester, qui mise sur l'extrême sobriété de son architecture intérieure, sa cuisine raffinée et un ambitieux programme culturel, ainsi que le Gasthaus Wolf, une auberge traditionnelle remise au goût du jour qui cultive d'étonnantes variations sur le thème de la cuisine viennoise. Ici, on touche déjà presque au Freihausviertel, avec sa multitude de bars et de boutiques et ses nombreuses galeries d'art, et pourtant on n'est pas non plus très loin du fameux Naschmarkt. Mais c'est une autre histoire.

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links