By using our website, you are agreeing to cookies being stored and Google Analytics being used on your device in order to offer the best possible service. You can find more information on this here.

B2B service for the tourism industry To website for visitors to Vienna
Colorful tiles on the roof of St. Stephen's Cathedral in Vienna

Infos presse Vienne 11/2011 Best of Vienna : la Wiener Werkstätte

C'est en 1903 que l'architecte Josef Hoffmann, le graphiste et peintre Koloman Moser et l'industriel et mécène viennois Fritz Waerndorfer devaient fonder la « Wiener Werkstätte » sur le modèle du mouvement Arts and Crafts, répandu en Angleterre et en Écosse à la fin du XIXe siècle. Cette communauté de production créée par des artistes s'inscrivait parfaitement dans le contexte du tournant du siècle et de l'avènement de l'art moderne. Il s'agissait d'opposer à l'historicisme et à ses innombrables imitations d'objets anciens un style dépouillé, fonctionnel et élégant. La notion d'art devait être remise en question à travers la créativité de l'artisanat d'art et la qualité du travail manuel. C'est en vertu de ces principes que la Wiener Werkstätte devait se consacrer à la réalisation de produits de grande qualité, destinés à valoriser tous les domaines de l'environnement quotidien : mobilier, aménagements intérieurs, objets en porcelaine et verrerie, bijoux et articles de mode.

Le siège de la Wiener Werkstätte, dont la production mêlait différentes disciplines, se trouvait dans le VIIe arrondissement de Vienne, au N° 32-34 de la Neustiftgasse. À son époque la plus prolifique, elle entretenait des points de vente non seulement à Vienne, mais aussi à New York, Berlin et Zurich. L'aménagement intérieur du sanatorium de Purkersdorf, construit à proximité de Vienne d'après les plans de Josef Hoffmann, est exclusivement l'œuvre de la Wiener Werkstätte, tout comme celui du Palais Stoclet de Bruxelles. Et pourtant, l'entreprise dut faire face à de graves difficultés financières tout au long des quelque 30 années de son existence (1903-1932). La crise économique mondiale de 1929 finira par affaiblir la clientèle de prédilection de la Wiener Werkstätte, la bourgeoisie viennoise. Après une tentative de redressement judiciaire en 1926, l'entreprise fut définitivement dissoute en 1932.

Le Musée autrichien des Arts appliqués/d'Art contemporain (MAK) est aujourd'hui le dépositaire des archives de la Wiener Werkstätte, qui lui ont été léguées en 1955 par le dernier propriétaire et qui comprennent 16 000 esquisses, 20 000 échantillons d'étoffes, des affiches, des projets de cartes postales, des catalogues de modèles, des albums photo et une vaste correspondance commerciale. Le MAK conserve en outre une importante collection d'objets issus de toutes les périodes de production de la Wiener Werkstätte, et en particulier le plus grands fonds international de meubles, d'objets et de plans de Josef Hoffmann. Conçue par l'artiste Heimo Zobernig, l'exposition dédiée au MAK à la Wiener Werkstätte donne à travers un choix d'objets d'une valeur exceptionnelle un aperçu de l'ensemble de la création de cette entreprise.

MAK Musée autrichien des Arts appliqués / d'Art contemporain

Stubenring 5, 1010 Vienne
www.mak.at

Relations Médias France

Florian Wiesinger
Relations Médias France
Office de Tourisme de Vienne
tél. (+ 43 1) 211 14-362

Relations Médias Suisse

Office de Tourisme de Vienne
Nikolaus Gräser
tél. (+ 43 1) 211 14-365

Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title
Service links