Pionniers de la modernité

Gustav Klimt, Irrlichter, 1903, PIDownload Images

Gustav Klimt, Irrlichter, 1903, Öl auf Leinwand,
52,1 x 59,7 cm
Privatbesitz

 

 

 

 

 

Le musée du Belvédère de Vienne possède la plus grande collection au monde de toiles de Gustav Klimt. L'exposition qu'il organise mets en lumière l'intense coopération qui s'instaure entre Gustav Klimt (1862 - 1918) et Josef Hoffmann (1870 - 1956) dès la fondation du courant artistique de la Sécession viennoise en 1897 et qui ne s'achèvera qu'à la mort de Klimt en 1918. Avec l'Exposition Beethoven (1902) dans le bâtiment créé par les artistes de la Sécession de Vienne ou le Palais Stoclet (1905 - 1912) à Bruxelles, leur collaboration ouvre de nouveaux horizons sur le concept d'œuvre d'art totale en Europe. Le Belvédère propose une reconstitution fidèle de la salle Klimt, telle qu'on put la voir dans le cadre de l'Exposition Beethoven il y a 110 ans, ainsi qu'une maquette à l'échelle de l'ensemble de l'exposition.

Vers 1900, la modernité viennoise reçoit des impulsions essentielles à son évolution de la part d'artistes belges tels que George Minne ou Fernand Khnopff, dont les expositions à Vienne connaissent un immense succès. Jamais les échanges n'ont été aussi étroits entre des protagonistes de l'art, de l'architecture et de la littérature de ces deux pays. Pour rendre compte de cet aspect, l'exposition du Belvédère confronte des œuvres de Fernand Khnopff, George Minne, Jan Toorop d'avec celles de Gustav Klimt. Les liens amicaux entre les artistes Khnopff, Hoffmann, Klimt ainsi que l'amateur d'art Adolphe Stoclet et le gestionnaire de la Wiener Werkstätte (Atelier viennois) Fritz Waerndorfer, culminent en 1905 dans la création d'une œuvre d'art totale unique et singulière : le Palais Stoclet à Bruxelles. À l'occasion du centenaire de sa construction, ce palais, qui fut remis à ses propriétaires en 1911/12, occupera une place de choix dans l'exposition.

Le dernier atelier de Klimt, dans le 13e arrondissement de Vienne, porte lui aussi la signature de Josef Hoffmann : il en a dessiné l'aménagement intérieur, qui héberge une partie de la collection ethnographique de Klimt. Par leur juxtaposition, l'atelier, avec son mobilier largement reconstitué à l'original, et le portrait de Fritza Riedler réalisé par Klimt montrent clairement l'influence mutuelle qui s'est exercée entre les deux artistes, ce que l'exposition thématise, notamment en rapport avec la Wiener Werkstätte. Décédé le 6 février 1918, Klimt est enterré au cimetière du quartier viennois de Hietzing. S'il n'a jamais été réalisé, le projet de tombe conçu par Josef Hoffmann a été conservé et sera lui aussi présenté à l'exposition.

Gustav Klimt et Josef Hoffmann. Pionniers de la modernité

du 25 oct. 2011 au 4 mars 2012
Belvédère inférieur, Rennweg 6, 1030 Vienne
www.belvedere.at

 

 

 

 

 

Teilen, bewerten und Feedback
Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title