Un « must » viennois : le Heuriger

Pour télécharger une image en format haute résolution, cliquez ici

Heurigen

 

 

 

 

 

Vienne n'est pas uniquement la capitale de l'Autriche, elle est aussi une région viticole à part entière. 230 vignerons produisent chaque année quelque 1,7 million de litres de vin, lequel ne demande qu'à être bu - au Heuriger, comme le veut la tradition. Aussi appelé « Buschenschank », le Heuriger est un lieu hautement convivial. Dans ces tavernes qui, généralement, sont situées en périphérie, au milieu des vignes, les vignerons proposent leurs crus blancs (Grüner Veltliner, Gemischter Satz, Chardonnay) ou rouges (Blauer Zweigelt), accompagnés de délicieuses spécialités culinaires. C'est par une douce journée d'été, dans un jardin avec vue sur les vignes et sur la ville, que le Heuriger a le plus de charme.

Le vrai Heuriger viennois se reconnaît à son panneau « Ausg'steckt » et aux branches de pins suspendues au-dessus de l'entrée qui indiquent que la taverne est ouverte. Ces deux symboles garantissent qu'on y sert exclusivement des vins du domaine, issus des vignes de Vienne.

Cette disposition remonte à un décret publié en 1784 par l'empereur Joseph II et qui autorisait les viticulteurs à servir le vin de leur propre exploitation. Mais le mot « Heuriger » a une seconde signification : il désigne également le vin de l'année en cours, et ce jusqu'à la Saint-Martin (le 11 novembre), date à laquelle il sera « baptisé », avant de devenir « Altwein », vin de l'année passée, un an plus tard jour pour jour.

Pour télécharger une image en format haute résolution, cliquez ici

Heurigen

 

 

 

 

 

 

www.wienerwein.at

Teilen, bewerten und Feedback
Rate this article
Feedback to the vienna.info editorial team

Please complete all the mandatory fields marked with *.

Title *
Title